Madagascar : 84 navires chinois soupçonnés de pêche illégale entre 2019 et 2021

Madagascar : 84 navires chinois soupçonnés de pêche illégale entre 2019 et 2021

Plusieurs dizaines de navires chinois sont suspectés de pêche illégale dans les eaux malgaches depuis 2019 voire bien avant.

Des bateaux de pêche issus de différents pays envoyés à Madagascar

Les études de l’ONG Ocean Mind basée en Angleterre font référence de la pêche illégale pratiquée dans les eaux malgaches, rapporte Midi-madagasikara.mg.

Cet organisme rappelle que les eaux territoriales de la Grande Ile sont infestées de gros bateaux y pêchant illégalement depuis 2019 voire depuis des années antérieures à celle-ci. Parmi les pays cités par l’ONG comme pays prédateurs dans les eaux malgache figurent l’Espagne, la Corée du Sud, Taiwan, la Chine, le Japon, l’île Maurice, etc.

14 vaisseaux de pêche chinois dans les eaux malgaches entre 2016 et 2017

Entre 2019 et 2021, pas moins de 84 bateaux de pêche chinois auraient été illégalement de passage dans les eaux territoriales malgaches. Selon des rumeurs, des hauts responsables malgaches auraient validé la présence de ces navires chinois qui ont pêché illégalement dans les eaux malgaches.

Cette pratique de pêche illégale ne date pas seulement de 2019, car la société chinoise Global Fishing Watch a attesté avoir envoyé 14 vaisseaux de pêche à Madagascar entre 2016 et 2017. Une grande quantité de ces produits issus de la pêche illégale alimente ensuite les marchés de l’Union européenne.

Africavet.COM

Le Portail de la médecine vétérinaire en Afrique