Covid-19 : l'OMS inquiète face aux variants Delta et Omicron

Covid-19 : l'OMS inquiète face aux variants Delta et Omicron

France, Danemark, Grande-Bretagne, Portugal, Etats-Unis et l’Australie, de nombreux pays à travers le monde ont enregistré mercredi, une augmentation inédite de cas de contamination au coronavirus, en raison de l’ampleur prise par le variant omicron.

"Quasiment certain" qu'Omicron n'est pas plus grave que Delta, dit Fauci à l'AFP

"Quasiment certain" qu'Omicron n'est pas plus grave que Delta, dit Fauci à l'AFP

Il est "quasiment certain" que le variant Omicron ne cause pas de cas plus graves de Covid-19 que Delta, a déclaré mardi à l'AFP l'éminent scientifique américain Anthony Fauci, ajoutant qu'il faudrait attendre encore "deux semaines au moins" pour savoir s'il se révèle même moins dangereux.

Vaccin Covid-19 : L’OMS recommande une dose supplémentaire pour les personnes à l’immunité fragile

Vaccin Covid-19 : L’OMS recommande une dose supplémentaire pour les personnes à l’immunité fragile

L’Organisation Mondiale de la Santé a recommandé lundi que toute personne avec des indications de comorbidité va recevoir une dose supplémentaire de vaccin contre la covid-19 en raison de leur risque élevé de contracter la maladie. Cette troisième dose de vaccin va leur permettre d’être totalement immunisées.

Coronavirus : les Etats-Unis enregistrent un premier cas du variant Omicron

Coronavirus : les Etats-Unis enregistrent un premier cas du variant Omicron

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé mercredi 1er décembre, avoir détecté le nouveau variant Omicron chez un individu de retour d’un voyage d’Afrique du sud.

Santé : L'OMS s'apprête à vacciner 40% de la population de chaque pays contre le COVID-19 d'ici à fin 2021

Santé : L'OMS s'apprête à vacciner 40% de la population de chaque pays contre le COVID-19 d'ici à fin 2021

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé jeudi 07 octobre 2021, une initiative visant à vacciner 40% de la population de chaque pays contre le COVID-19 d’ici à fin 2021 et 70% dès mi-2022, en privilégiant la livraison de vaccins aux pays à faible revenu, en particulier ceux d’Afrique.

AfricaVET.com

Le Portail de la médecine vétérinaire en Afrique