Emerging Pandemic threats Programme review

Sunday, Nov 04 0 2384

Bonne nouvelle, le programme Emerging Pandemic Threats, (EPT) mis en œuvre au Cameroun va être prolongé. Commencé en 2009, il s’achève en septembre 2014 après 5 ans d’exécution. Le gouvernement camerounais et les partenaires du projet se sont retrouvés le 17 juin 2014 à Yaoundé pour la revue des activités menées et la présentation des résultats. La cérémonie d’ouverture de la revue a été co-présidée par le Ministre de la Santé Publique Monsieur André Mama Fouda et le Ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales Monsieur Taïga.

1

Ils étaient entourés du Représentant de l’OMS le Docteur Charlotte Faty Ndiaye, du Représentant de la FAO Monsieur Abari Mai Moussa, du Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis Monsieur Gregory Thome, et de Monsieur Dennis Carroll, Directeur à l’USAID du Global Health Security and Development Unit. 

Le contexte de la mise sur pied de ce programme a établi que près de 75% des nouvelles maladies émergentes et ré émergentes des deux dernières décennies du 20ème siècle et de la première décennie du 21ème siècle sont d’origine animale, et ont causé des crises sanitaires mondiales telles que le HIV/AIDS, la grippe pandémique H1N1 2009, la grippe aviaire H5N1 et le Syndrome Respiratoire aigu sévère, le SRAS. Elles ont toutes été détectées au Cameroun. Pour répondre à l’urgence et atténuer les impacts néfastes des pandémies émergentes sur la population, une approche holistique, l’approche« Une Santé », a été préconisée. Il s‘agit d’une approche multidisciplinaire et intersectorielle qui vise à prendre en compte tous les  aspects (épidémiologique, environnemental, économique, social) et qui est reconnue comme la plus appropriée pour faire face à la menace de ces pandémies. Un des résultats majeurs de EPT au Cameroun, auquel l’OMS a largement contribué, est le programme national de prévention et de lutte contre les zoonoses, été créé en avril 2014 par décret du Premier Ministre.

En ouvrant les travaux, le Ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales Monsieur Taïga a souligné les réalisations de la mise en œuvre du projet EPT dans ses différentes composantes (RESPOND, PREDICT, PREVENT et IDENTIFY).  Il s’agit entre autres de l’élaboration des documents, de l’appui technique et financier, des dons en matériel et équipements, du renforcement des capacités, de la collecte des données,  et des activités de laboratoire.  Il s’est réjoui du démarrage prochain de la phase II du projet et remercié les secteurs apparentés et les partenaires parties au projet. Le Représentant de l’OMS le Docteur Charlotte Faty Ndiaye, a rappelé que l’OMS dans le cadre de la composante IDENTIFY a œuvré avec la FAO, l’OIE (l’Organisation mondiale de la santé animale), et Global Viral Cameroun (GV). L’OMS a notamment joué un rôle majeur dans l’établissement d’un mécanisme de coordination nationale, amélioré la performance des laboratoires, et entamé la mise sur pied d’un guide pour un réseau et une cartographie pour des laboratoires consacrés à la santé humaine et animale. Le Représentant de la FAO Monsieur Abari Mai Moussa, a rappelé le soutien de son organisation aux essais conduits entre les laboratoires de référence et le laboratoire vétérinaire national, le LANAVET, ainsi que le renforcement du LANAVET dans la perspective d’une compétence sous régionale. Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis au Cameroun Monsieur Gregory Thome a exprimé la satisfaction du Gouvernement américain et son attachement au concept ONE HEALTH et souligné que le Président américain avait récemment lancé le programme One Health aux USA.  Enfin, Monsieur Dennis Carroll, Directeur à l’USAID du Global Health Security and Development Unit a confirmé la poursuite du volet RESPOND que soutient l’USAID.

Lien : https://www.afro.who.int/fr/news/emerging-pandemic-threats-programme-review-rencontre-entre-le-gouvernement-et-les-partenaires 

 

Last modified on Saturday, 09 May 2020 19:27
Super User

Portail de la Médecine Vétérinaire en Afrique

www.africavet.com

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.